Recherche

L’alternance en GEII à l’IUT

Fil d'ariane

L’alternance en GEII à l’IUT

Témoignage sur l’alternance en GEII

Fabien en 2e année d’alternance

Fabien

 

Comme je n’avais pas pour projet initial de poursuivre de longues études, l’alternance me semblait adaptée pour préparer mon entrée dans le monde du travail. Elle permet d’acquérir une expérience, d’avoir une vision du domaine autre qu’universitaire, d’avoir un pied dans le monde de l’entreprise et de favoriser une future embauche. Etant donné que l’entreprise nous emploie en tant qu’apprenti pendant deux ans, il y a des chances pour qu’elle ait envie de continuer à travailler avec nous. En ce qui me concerne, on m’a déjà proposé un emploi à l’issue de mon contrat professionnel. Bien-sûr, il y a aussi un aspect financier. L’alternance me permet d’être autonome sur ce plan.

Chez AEPR, société experte en électrotechnique et en automatisme, je suis le seul assistant technicien du bureau d’études. Au quotidien, je suis bien intégré et tous mes collègues me considèrent comme un membre à part entière de l’entreprise. Grâce à mes missions en entreprise, je peux réexploiter les connaissances acquises en informatique ou en automatisme. J’ai pu m’apercevoir que les milieux universitaire et professionnel sont très différents. L’IUT m’accompagne en me formant sur des modules adaptés aux besoins de l’entreprise. J’attends désormais d’être au semestre 4 pour savoir si l’entreprise m’a permis de m’améliorer sur la gestion de projet ou encore le codage, par exemple…

L’alternance est une chance. L’investissement d’une année est clairement un petit compromis comparé au bénéfice qu’on peut en tirer. Si obtenir son DUT en trois plutôt qu’en deux ans offre la possibilité d’obtenir une proposition de CDI avant la fin de ses études, alors cela vaut le coup sans hésiter !

Fabien en 2e année d’alternance

 

Université d'Angers