Recherche

Morgane Jourdren parle de Charlie Chaplin

Fil d'ariane

Morgane Jourdren parle de Charlie Chaplin

Morgane JOURDREN parle de Charlie CHAPLIN

Maitre de conférences en anglais au département GEA de l'IUT d'Angers-Cholet, Morgane Jourdren a répondu, cet été, aux questions de Christine Lecerf, en charge de l'émission consacrée à Charlie Chaplin sur France Culture intitulée "Charlie Chaplin, the Artist". lien


Cette intervention fait suite au colloque international que Morgane Jourdren a organisé sur le cinéaste en 2014 afin de célébrer les 100 ans de la création du personnage de Charlot. lien

Les actes du colloque, écrits par des auteurs français, belges, anglais et américains, à la renommée internationale, mettent en lumière la dimension universelle du personnage de Charlot ainsi que sa modernité. Cette figure emblématique réapparaît, en effet, sous d’autres formes dans la littérature, le cinéma et les arts du XXe et du XXIe siècles. Co-dirigé par Morgane Jourdren et Pierre-Marie Loizeau, La figure de Charlot et ses avatars offre une réflexion originale sur les aspects connus et moins connus de Charlie Chaplin.


Retrouvez le livre sur le site des Presses Universitaires de Rennes

Docteur en langues et littératures étrangères, Morgane Jourdren a écrit une thèse de doctorat sur Charlie Chaplin et publié un livre intitulé L' Amérique de Charlie Chaplin, rêve américain, rêve d'Amérique aux Editions Universitaires Européennes. Cet ouvrage aborde l'image du rêve américain dans les films du cinéaste pour montrer que c'est l'image d'un rêve dévoyé qui s'y dessine. Mais, au-delà des considérations politiques et sociales, le propos chaplinien se veut une interrogation d'ordre philosophique sur le statut de l'homme moderne, le sens de l'existence et la survie de l'individu dans un monde qui semble abandonné de Dieu. Ainsi, plus que sur le rêve américain, c'est sur un rêve d'Amérique que porte essentiellement l'oeuvre de Charlie Chaplin. Un rêve fou mais salvateur face au constat de l'absurdité du monde.


 La version anglaise de cet ouvrage verra le jour en 2017.

Université d'Angers